Publié le 24 Juillet 2017

Aubergines farcies au quinoa et aux champignons

Aubergines farcies au quinoa et aux champignons

J'aime beaucoup cuisiner (et manger) les légumes farcis. Vous trouverez plusieurs recettes de légumes farcis sur mon blog, comme : les navets farcis aux champignons et au quinoa, les potimarrons farcis aux shiitakés et aux marrons et deux recettes non végétaliennes : la courge butternut farcie au riz et à la feta et les courgettes farcies aux épinards et au chèvre.

L'aubergine est un légume d'été que nous aimons chez nous et que l'on peut cuisiner de nombreuses façons. Pour cette fois j'ai opté pour de l'aubergine farcie. Pour ma farce, j'ai utilisé un mélange de boulgour et de quinoa, mais vous pouvez utiliser seulement l'un ou l'autre ou encore une autre céréale (kasha, riz, pâtes, petit épeautre...). J'ai ajouté des champignons rosés, mais là aussi, libre à vous de changer ou de les remplacer par autre chose. L'avantage des légumes farcis c'est qu'on peut varier les farces très facilement en fonction de ce dont on dispose et de nos goûts.

Pour d'autres recettes d'aubergines : le dhâl aux aubergines, la tarte aubergines, tomates et olives noires, le Baba Ganoush, les auber-pizz, les aubergines mozzarella.

* Pour 4 personnes :

- 4 belles aubergines
- 300g de champignons rosés ou de Paris
- 2 gousses d'ail
- 200g de mélange quinoa/boulgour
- 50g de chapelure
- huile d'olive
- marjolaine, thym, sarriette...

 

--> Préchauffez le four à 180°C.

--> Rincez les aubergines et coupez-les en deux dans le sens de la longueur. Creusez-les à 1 cm du bord et retirez délicatement la pulpe. Entaillez légèrement les bords avec un couteau.

--> Disposez les demi-aubergines dans un ou deux plats huilé(s). Salez, poivrez et badigeonnez d'un peu d'huile d'olive. Enfournez pour 15 minutes.

--> Dans une casserole d'eau bouillante, faites cuire le mélange quinoa/boulgour pendant environ 15 minutes.

--> Hachez les gousses d'ail, la pulpe des aubergines et les champignons.

--> Dans une poêle, faites chauffer 2 cs d'huile d'olive et faites cuire l'ail, la pulpe des aubergines et les champignons pendant 10/15 minutes. Ajoutez le mélangez quinoa/boulgour, assaisonnez avec des herbes, puis salez et poivrez.

--> Sortez les aubergines du four et augmentez la température à 220°C.

--> Garnissez les aubergines avec la préparation précédente et parsemez les aubergines de chapelure.

--> Arrosez d'un filet d'huile d'olive et enfournez de nouveau pour 10 à 15 minutes.

 

Aubergines farcies au quinoa et aux champignons

Aubergines farcies au quinoa et aux champignons

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Légumes, #Pâtes et féculents

Repost 0

Publié le 18 Juillet 2017

Pancakes végétaliens

Pancakes végétaliens

J'ai enfin trouvé LA recette de base des pancakes qui me convient. J'avais déjà réalisé ceux d'Alice Greetham à la banane qui sont excellents (ici), mais j'avais envie de réaliser ma propre recette, au goût plus neutre.

C'est chose faite avec ces pancakes très moelleux que nous avons dévoré chez nous. Je ne sucre pas la pâte de base car les garnitures sont suffisamment sucrées pour moi ensuite. Mais libre à vous d'ajouter du sucre dans la pâte. J'ai réalisé une pâte neutre simplement parfumée par le lait de soja à la vanille, pour avoir une recette de base.

Vous pouvez customiser cette recette comme bon vous semble, en remplaçant une partie de la farine par de la poudre de noisettes, de la poudre d'amandes, du cacao, du son d'avoine, en ajoutant des morceaux de fruits, du rhum, de la vanille, de la fève tonka... Je vais vite refaire ces pancakes en version fleur d'oranger-pépites de chocolat et ensuite avec des morceaux de pommes par exemple.

* Pour 15 gros pancakes :

- 30g d'huile neutre (tournesol ou pépins de raisin par exemple)
- 35 cl de lait de soja à la vanille
- 300g de farine de blé
- 2 sachets de poudre à lever (20g)
- 1 cc de purée d'amandes maison (ici) ou du commerce
- 60g d'aquafaba (jus de pois chiches) maison (ici) ou d'une boîte
- 1 filet de jus de citron

 

--> Dans un saladier, mélangez la farine et la poudre à lever.

--> Ajoutez petit à petit le lait, l'huile et la purée d'amandes en fouettant bien de manière à obtenir une pâte homogène et lisse.

--> Ajoutez le citron à l'aquafaba et montez-le en neige ferme.

--> Incorporez délicatement l'aquafaba à la pâte à l'aide d'une spatule.

--> Huilez légèrement une poêle à crêpes ou à pancakes. Versez 1/2 louche de pâte et laissez cuire sur feu moyen.

--> Lorsque des bulles se forment, retournez le pancake et laissez-le cuire sur la seconde face, procédez ainsi jusqu'à épuisement de la pâte.

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Les bases, #Boulangerie

Repost 0

Publié le 18 Juillet 2017

Aquafaba maison

Aquafaba maison

Il y a plusieurs mois, j'avais fait un essai de mousse au chocolat végétalienne à l'aquafaba qui n'était vraiment pas terrible... Depuis je n'avais pas retenté l'expérience de l'aquafaba. Pour ceux qui ne savent pas, l'aquafaba c'est le jus que l'on obtient après la cuisson des pois chiches, ou en ouvrant une boîte de pois chiches et qui permet de remplacer à merveille les blancs d'oeufs.

Finalement j'ai eu envie de retenter les préparations à base d'aquafaba. Avec quelques gouttes de jus de citron, l'aquafaba monte parfaitement en neige, c'est complétement bluffant. J'ai déjà tester plusieurs recettes végétaliennes en contenant : un cake salé (à venir), des amaretti à la noisette (à venir), des rochers à la noix de coco, une mousse au chocolat, des pancakes très moelleux. Et bien, on y voit que du feu.

Je vais prochainement tester les coques de macarons... et ensuite à moi les soufflés, les mousses, la végétalisation du cake mousse au chocolat aux épices que je veux faire depuis des mois, des génoises encore plus moelleuses...

En attendant, si comme moi vous faites cuire vos pois chiches, voici la technique pour obtenir un aquafaba suffisamment concentré pour parfaitement monter en neige.

Je prépare toujours mes pois chiches avec les quantités que j'indique ici, sachant qu'ensuite je congèle mon aquafaba en portions de 100g. Il se congèle et décongèle très bien. Que demander de plus ?

Ps : 30g d'aquafaba remplace un blanc d'oeuf.

* Pour 75cl d'aquafaba :

- 200g de pois chiches secs
- 90cl d'eau

 

--> La veille, faites tremper les pois chiches dans un grand volume d'eau au moins 12 heures.

--> Le lendemain, rincez-les et faites-les cuire environ 45 minutes dans les 90 cl d'eau, en couvrant.

--> Égouttez les pois chiches en conservant l'eau de cuisson, l'aquafaba.

--> Dans une casserole, portez l'aquafaba à ébullition, baissez le feu et laissez réduire pendant 15 minutes. On obtient ainsi un aquafaba plus concentré.

--> Laissez refroidir et réservez au réfrigérateur ou congelez l'aquafaba.

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Les bases

Repost 0

Publié le 16 Juillet 2017

Cookies salés courgettes, tomates séchées et olives noires (végétaliens, à l'okara d'amande)

Cookies salés courgettes, tomates séchées et olives noires (végétaliens, à l'okara d'amande)

Je réalise souvent mes boissons végétales maison, principalement à l'amande et à la noisette. Dans ces cas-là, je ne jette jamais l'okara qu'il reste après avoir filtré la boisson.

Avec l'okara, je prépare principalement des cookies sucrés au chocolat et aux amandes (ou noisettes).

Il y a quelques temps, j'ai eu envie de trouver une autre recette à préparer avec cette précieuse pulpe. Je suis restée sur une recette de cookies, car l'okara leur donne une texture que j'aime beaucoup. J'ai opté pour des cookies salés. Ils sont addictifs et sont idéals à servir lors d'un apéritif par exemple. Vous pouvez utiliser de l'okara d'amandes, de noix de cajou, de cacahuètes, de noisettes...

* Pour environ 15 petits cookies :

- 100g d'okara (amande par exemple)
- 100g de farine de petit épeautre
- 2 petits oignons nouveaux (avec la tige)
- 30g de courgette
- 6 tomates séchées
- 10 olives noires
- 2 cc de marjolaine
- 1 cc de thym
- 2 cs de lait végétal
- 5 cl d'huile d'olive
- 1/2 sachet de poudre à lever

 

--> Préchauffez le four à 180°C (th.6).

--> Émincez finement les oignons ainsi que les tiges, les olives noires et les tomates séchées. Coupez les 30g de courgettes en petits dès.

--> Dans un saladier, mélangez la farine, la levure et les herbes. Ajoutez l'okara, l'huile et le lait végétal, puis travaillez le tout du bout des doigts afin d’obtenir une pâte sablonneuse qui s'amalgame.

--> Ajoutez les dès de courgettes, les oignons, les tomates séchées et les olives noires et mélangez.

--> Disposez des petites boules de pâte légèrement aplaties sur une plaque allant au four et laissez cuire 10 à 12 minutes.

--> Laissez les cookies tiédir sur une grille à pâtisserie avant de les servir.

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Pizzas-Tartes-Cakes & Soufflés

Repost 0

Publié le 6 Juillet 2017

Couscous de légumes végétalien

Couscous de légumes végétalien

Après une année chargée, les vacances arrivent enfin... Une dernière recette ici avant de partir une semaine dans les Alpes avec ma super copine Clémentine.

À nous les randonnées en montagne, la nature, le soleil, la cuisine aux légumes d'été et les baignades dans le lac. Moi qui adore la montagne l'été, je vais profiter pleinement de cette première coupure avec le quotidien.

J'ai beaucoup beaucoup de recettes en retard... je vais essayer de rattraper ça petit à petit cet été, parce que j'ai encore beaucoup de projets de recettes à végétaliser (macarons, tropézienne, lasagnes façon bolognaise, paëlla, crumble salé etc...)

Il y a quelques temps, j'ai cuisiné ce couscous aux légumes : fèves, carottes, courgettes, navets et oignons nouveaux. Nous avons adoré ce couscous, très parfumé. Avec un peu de coriandre fraîche ajoutée au moment de servir c'est juste top. Sur la photo le plat à l'air sec, mais je me suis rajoutée une bonne louche de jus de cuisson après, un régal.

* Pour 4 personnes :

- 300g de carottes
- 2 petites courgettes
- 300g de navets
- 200 de fèves écossées
- 150g d'oignons nouveaux
- 1cs curry
- 1cs de paprika
- 1cs de cumin
- 1cs de bouillon de légumes maison (ici) ou du commerce
- sel et poivre
- coriandre fraîche

 

--> Lavez les légumes et épluchez les navets. Vous pouvez aussi éplucher les carottes et les courgettes si vous préférez.

--> Coupez les carottes en bâtonnets, les navets en quartiers et les courgettes.

--> Taillez les oignons en 4 et écossez les fèves.

--> Dans une sauteuse, faites chauffer un peu d'huile d'olive, ajoutez les épices, les légumes, le bouillon de légumes, couvrez d'eau et portez à ébullition.

--> Baissez le feu et laissez cuire 15-20 minutes à découvert. Salez et poivrez.

--> Servez chaud avec de la semoule, saupoudrez de coriandre fraîche ciselée.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Légumes

Repost 0

Publié le 4 Juillet 2017

Chocolats liégeois végétaliens

Chocolats liégeois végétaliens

Chocolats liégeois végétaliens

Chocolats liégeois végétaliens

Vous connaissez certainement les chocolats liégeois, cette crème au chocolat accompagnée d'une chantilly. Moi qui adore le chocolat, je n'ai jamais particulièrement apprécié ce dessert. Je préfère la version mousse au chocolat-chantilly, que j'avais d'ailleurs réalisé maison (mais pas en version végétalienne).

Mon testeur aime beaucoup les liégeois et j'ai eu envie de lui faire plaisir en en cuisinant moi-même. Cette recette est issue du livre de Marie Chioca "mes irrésistibles recettes au chocolat". Ces liégeois sont très simples à préparer et effectivement irrésistibles...

* Pour 6 verrines :

- 100g de chocolat pâtissier à 70%
- 200g de tofu soyeux
- 15 cl de lait de soja vanille (ou nature)
- 2 cs de café fort liquide
- 3cs (5 pour une version plus sucrée) de sirop de coco, de riz ou d'agave
- 1/4 de cc de lécithine de soja (facultatif, cela rend la crème plus onctueuse mais vous pouvez vous en passer)
- 20cl de crème de coco + 1 cs de sirop de coco, de riz ou d'agave
- 1 cc de vanille en poudre
- cacao non sucré

 

--> Réservez au congélateur la crème de coco avec le matériel que vous allez utiliser pour la monter en chantilly.

--> Faites chauffer, à feu doux, le lait avec le café et le chocolat.

--> Dans un blender, versez le tofu soyeux avec le sirop sucrant et mixez de manière à obtenir une crème. Ajoutez la lécithine si vous en utilisez.

--> Versez la préparation chocolat/lait/café dans le blender et mixez jusqu'à obtenir une crème lisse.

--> Répartissez la crème au chocolat dans les verrines et réservez au réfrigérateur.

--> Ajoutez la vanille dans la crème de coco et fouettez la crème en chantilly épaisse et mousseuse, puis ajoutez le sirop sucrant.

--> Répartissez la chantilly sur les crèmes au chocolat, saupoudrez de cacao et réservez au réfrigérateur au moins 1 heure avant de servir.
 

Chocolats liégeois végétaliens

Chocolats liégeois végétaliens

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Desserts : crèmes-mousses & compagnie

Repost 0

Publié le 2 Juillet 2017

Blinis au sarrasin végétaliens

Blinis au sarrasin végétaliens

La semaine dernière, j'ai végétalisé ma recette des blinis au sarrasin. Le résultat est top, ils sont moelleux à souhait. Les blinis maison sont faciles à réaliser et bien meilleurs que ceux du commerce. Ils peuvent se conserver quelques jours au réfrigérateur et être réchauffés au four ou au grille pain.

Ces blinis sont très bon avec des tartinades maison comme celle aux haricots blancs, coriandre et citron, de la crème de pois chiches, du fromage végétal maison, ou de la margarine maison.

* Pour environ 15 blinis, selon la taille :

- 100g de yaourt de soja
- 10cl de crème de soja + 1 cs de vinaigre de cidre
- 15cl de lait de soja
- 60g de farine de sarrasin
- 60g de farine de blé
- 1 sachet (8g) de levure de boulanger
- sel

 

--> Mélangez la levure dans 2cs d'eau tiède et laissez-la reposer 15 minutes.

--> Dans un bol, mélangez la crème de soja et le vinaigre de cidre.

--> Dans un saladier, mélangez les deux farines avec un peu de sel.

--> Ajoutez le lait en fouettant, le yaourt de soja, le mélange crème/vinaigre et la levure. Mélangez jusqu'à obtenir une pâte lisse et homogène.

--> Couvrez le saladier d'un torchon et laissez reposer 1h dans un endroit tiède à l'abri des courants d'air. J'ai fait chauffer un plat rempli d'eau pendant 10 minutes au micro-ondes (pour transformer mon micro-ondes en mini four étuve) et j'y ai ensuite fait reposer ma pâte.

--> Faites chauffer une poêle à crêpes (ou à blinis si vous avez) et huilez-la légèrement à l'aide d'une feuille de papier absorbant ou d'un pinceau. Déposez une petite louche de pâte et laissez cuire pendant environ 1 minute avant de retourner le blinis et de le faire cuire quelques instants sur l’autre face. Procédez de même jusqu'à épuisement de la pâte.
 

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Les bases, #Boulangerie

Repost 0

Publié le 30 Juin 2017

Islande 2014

Islande 2014

     Je ne suis pas habituée à écrire ce genre d’articles ici. J’ai toujours rédigé ce blog sans me livrer, mais là je ressens le besoin de faire un pas de plus. Un pas de plus parce que maintenant je sais, je sais ce qu’il se passe pour les animaux quand je consomme du lait, des œufs ou du fromage.

     Il y a un an et demi maintenant, j’ai choisi d’être végétar-l-ienne. C’est à dire végétarienne à l’extérieur et chez moi. Je ne consommais plus que, de temps en temps, du fromage. Honnêtement, je n’ai pas eu de difficultés à me passer de la viande et du poisson. Je ne me suis rien imposée, quand j’ai enfin eu conscience de ce qu’il se passait réellement, je n’avais juste plus le choix. Je me suis sentie encore plus responsable qu'avant de ce que j'avais dans mon assiette. C'est naturellement que j'ai arrêté de consommer du lait animal, des yaourts et de la crème pour me tourner vers des alternatives végétales. Je me suis sentie plus libre, plus libre de mes choix, et également moralement plus légère, plus en phase avec moi-même...

     Je consommais encore du fromage, mais ces dernières semaines, presque plus. Je cuisinais encore quelques fois avec du chocolat blanc ou au lait, exceptionnellement. Toujours sans rien m'imposer, et en écoutant que moi, j'ai arrêté de porter du cuir, je suis là encore passée à des alternatives végétales. J'ai également changé mes produits cosmétiques, dont j'en fais désormais quelques-uns moi-même. Idem pour les produits d'entretiens, je fais désormais tout maison. C'est écologique, économique, simple, efficace et je sais ce que je mets dedans... Sans vraiment m'en rendre compte, j'ai changé mon mode de vie et de consommation. Ce dont je me suis rendue compte, c'est de mon mieux-être. Je ne m'étais pas fixée d'être au final végétalienne voire végane. La seule chose à laquelle j'étais attentive : me sentir bien, être bien avec moi-même et avec mes idées.

     Il y a quelques temps, j'ai acheté le très beau livre d'Ophélie Véron « planète végane » pour en savoir plus sur tout ça, sur le véganisme, sur ses idées sous-jacentes, sur ce qu'entraîne l'exploitation animale sous toutes ses formes. J'avais besoin d'en savoir plus, de voir à différentes échelles (climat, pollution, santé, bien-être des animaux...) les conséquences de cette exploitation. Ce livre a commencé à me faire me poser de nouvelles questions, doucement mais sûrement, sur ma consommation actuelle. Hier, je suis allée à une conférence de Guillaume Corpard, qui marque un tournant radical dans ma façon de voir et de ressentir les choses.

     Guillaume Corpard est réalisateur, auteur, compositeur et musicien-interprète. Il s'engage pour la cause animale notamment grâce à la co-création d'un court métrage "My Life's a Cage" que j'ai visionné lors de cette conférence, ainsi que par sa musique dans le groupe The aiM dont le film est issue d'une de leur chanson du même titre. Pendant cette conférence, j'ai pris connaissance de ce qu'il se passait pour les animaux, lorsque je consommais encore des œufs ou des produits laitiers hors de chez moi. Le but de cette conférence n'était pas de faire culpabiliser les gens. Je n'ai moi-même pas culpabilisé en entendant et voyant tout ça. Ce que je me suis dis c'est : je ne peux plus. Maintenant que je sais, je ne peux plus. Je ne peux pas cautionner ce que vivent les poules, les vaches, les brebis, les veaux et j'en passe pour que j'ai mon bout de fromage à table ou mon mille-feuille au goûter quand je sors. Je ne cherche absolument pas à faire culpabiliser les autres, ce texte ne concerne que moi et mon cheminement. Je me sens bien quand mes actes sont en accord avec mes idées et en continuant de consommer comme ça, ce n'est pas le cas. C'est ce que j'ai ressenti. Un point d'arrêt et une envie de prendre un peu plus ma liberté. La liberté de consommer autrement, de consommer en connaissance de cause.

     Cela ne sera pas simple, je pense, au niveau de mon entourage. J'ai déjà eu des réflexions sur mon mode de consommation actuel, me disant (entre autres) que j'allais trop loin par exemple. Mais je suis prête à assumer mes choix. Je milite dans mon assiette, je n'ai jamais fais la morale à qui que ce soit en matière d'alimentation. Mon testeur avec qui je vis n'est pas végétarien hors de chez nous, nous parlons et nous nous respectons. C'est tout ce que je demande : du respect. Je n'ai jamais critiqué qui que ce soit qui consomme différemment de moi, j'estime avoir le droit que l'on respecte mes choix, tout simplement.

     Désormais, ce blog ne contiendra plus que des recettes végétaliennes. Je tenais à exprimer tout ça car ce que je sais depuis cette conférence, depuis quelques heures donc, je ne le digère pas et j'avais besoin de commencer à en faire quelque chose. Je ne rentre pas dans les détails de ma réflexion suite à ça, ce à quoi je réfléchis depuis quelques heures, semaines. Je ne compte pas rédiger d'autres articles comme celui-ci, en tout cas pour le moment je ne le projette pas. Si vous avez des questions sur mon alimentation, mon cheminement, le pourquoi de mes choix, que vous vous interrogez sur votre consommation, que vous cherchez des renseignements, vous pouvez m'écrire. Je souhaite que ce blog soit un lieu d'échange, toujours dans le respect les uns des autres.

     Enfin, je vous laisse avec le clip officiel du film de Guillaume Copard « My life's a cage », si vous avez envie d'en savoir plus : ici. Pour ceux qui ont besoin de réponses je vous conseille le livre d'Ophélie Véron « planète végane », écrit avec beaucoup d'humanité et de respect : ici.

     En tout cas, vous exposer tout ça me fait du bien, n'hésitez pas à me faire des retours sur ce que vous en pensez.

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Repost 0

Publié le 28 Juin 2017

Samoussas aux pommes de terre, petits pois, menthe et lait de coco végétaliens

Samoussas aux pommes de terre, petits pois, menthe et lait de coco végétaliens

Il y a des photos que je prends en moins de deux minutes car nous sommes affamés... c'est le cas pour cette photo qui n'est pas top. Il était presque 22h quand nous étions prêts à passer à table, inutile de vous dire que si j'avais sorti l'attirail pour une belle photo, mon testeur m'aurait hurlé dessus.

Mais si on parle d'autre chose que de la photo, ces samoussas sont excellents. C'était la première fois que j'en cuisinais et je vais en refaire encore et encore...

Cette recette est issue du livre "vegan" de Marie Laforêt. J'ai simplement rajouté des feuilles de menthe. Ces samoussas sont simples à préparer, le plus "compliqué" reste le pliage des feuilles de brick, mais une fois qu'on a le coup de main c'est rapide.

* Pour 12 à 16 samoussas :

- 2 pommes de terre de taille moyenne ou 1 grosse
- 100g de petits pois frais ou surgelés
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 cs d'huile d'olive + pour la cuisson
- 2 cc de curry
- 15 cl de lait de coco
- sel et poivre
- une dizaine de feuilles de menthe
- 7 cl d'eau
- 1.5 cs de farine de blé
- 6 ou 8 feuilles de brick

 

--> Épluchez les pommes de terre et coupez-les en petits morceaux.

--> Faites-les cuire 15 minutes, ajoutez les petits pois et poursuivez la cuisson 5 à 10 minutes avant d'égoutter le tout.

--> Épluchez et émincez l'ail et l'oignon. Faites-les revenir dans une poêle avec la cuillère à soupe d'huile d'olive quelques minutes.

--> Ajoutez le curry, les pommes de terre et les petits pois avant de mélanger.

--> Versez le lait de coco et cuire à feu moyen en écrasant les pommes de terre. Laissez la préparation réduire, de manière à obtenir une purée épaisse. Versez la purée dans un bol et laissez tiédir. Salez et poivrez.

--> Dans une casserole, mettez la farine et ajoutez l'eau en fouettant. Faites épaissir sur feu moyen, jusqu'à obtenir une crème à la texture d'une colle épaisse. Versez dans un bol et réservez.

--> Lorsque la purée est tiède, ajoutez-y la menthe ciselée et mélangez.

--> Coupez les feuilles de brick en deux. Repliez la partie ronde pour faire une bande.

--> Déposez 1 à 2 cc de farce sur un coin de la bande et pliez en triangles.

--> Sur le dernier triangle, étalez un peu de "colle" et fermez le samoussa.

--> Faites cuire les samoussas dans de l'huile jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Pour ma part, je ne fais pas un fond d'huile dans ma poêle mais je l'étale avec une pinceau en silicone régulièrement pendant la cuisson.

--> Réservez les samoussas sur du papier absorbant et servez chaud.

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Pâtes et féculents

Repost 0

Publié le 26 Juin 2017

Tarte aux fraises végétalienne

Tarte aux fraises végétalienne

J'aime les tartes aux fraises mais je n'en avais jamais cuisiné moi-même. Mon testeur adore les tartes aux fruits, alors j'ai eu envie de lui faire plaisir avec cette tarte aux fraises. Les fraises d'Alsace sont excellentes, alors autant en profiter. En général je cuisine assez peu les fruits du printemps et de l'été car nous les dévorons trop vite. Cette fois j'ai fait une exception avec cette pâtisserie, et je ne regrette pas car cette tarte est très bonne.

J'ai repris la préparation de la tarte aux fraises classique : pâte sablée, crème pâtissière et fruits. J'ai simplement végétalisé la pâte et la crème.

Pour la pâte sablé, j'ai utilisé la recette des sablés végétaliens  dont la texture est top. J'ai divisé les quantités par deux pour adapter le tout à la taille de mon moule.

Pour la crème pâtissière, j'en ai réalisé deux différentes : une au lait de soja à la vanille et une autre au lait d'amande. J'ai beaucoup aimé les deux mais si vous n'aimez pas le goût du soja et que vous avez tendance (comme mon testeur) à le détecter partout, même entre une pâte sablée et une couche de fraises... je vous recommande la version au lait d'amande.

J'ai réalisé ma tarte dans un moule rectangulaire de 34 cm de longueur et 10 cm de largeur. J'ai obtenu une tarte pour faire 6 parts. Si vous utilisez un moule à tarte standard, il vaut peut-être mieux doubler les quantités, quitte à faire des sablés avec le reste de pâte, ou même des verrines avec la crème, la pâte et les fraises restantes.

* Pour 6 parts :

* Pour la pâte :

- 10g de maïzena + 1.5 cl d'eau  
- 133g de farine 
- 50g de sucre de coco ou de canne complet 
- 34g de poudre d'amandes 
- 67g d'huile de coco solide 
- 1 pincée de sel 
- 1 pointe de couteau de poudre à lever 
- 1cs de lait végétal

* Pour la crème : 

- 325g de lait végétal : soja à la vanille ou lait d'amande (maison ici ou du commerce)
- 35g de maïzena
- 25g de sucre de coco ou de canne complet
- 1 cs de vanille en poudre

* Pour les finitions : 

- 400g de fraises
- sucre glace (facultatif)

 

* La crème pâtissière

--> Dans une casserole hors du feu, versez la maïzena, la vanille et le sucre. Ajoutez le lait en fouettant bien pour éviter la formation de grumeaux. Faites chauffer à feu moyen jusqu'à ce que le mélange épaississe.

--> Versez dans un saladier, couvrez de film plastique au contact de la crème, laissez tiédir et réservez au réfrigérateur.

* La pâte sablée

--> Préchauffez le four à 180°C.

--> Dans un petit bol, mélangez la maïzena et l'eau.

--> Dans un autre bol, travaillez un peu l'huile de coco à l'aide d'une fourchette, afin de la réchauffer légèrement. Si votre huile est fondue à cause de la chaleur, pesez la quantité nécessaire et réservez-la au réfrigérateur le temps qu'elle durcisse avant de la travailler.

--> Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre, la pincée de sel, la poudre à lever, la poudre d'amandes et le mélange eau/maïzena.

--> Ajoutez l'huile de coco et sablez la pâte entre vos mains, ajoutez le lait végétal. Étalez la pâte dans votre moule à tarte.

--> Enfournez pour 12 minutes et laissez complétement refroidir.

* Les finitions

--> Lorsque la pâte est froide, fouettez la crème pâtissière au fouet ou au mixeur plongeant, de manière à lui redonner une consistance plus lisse.

--> Versez la crème sur le fond de tarte.

--> Lavez et équeutez les fraises puis coupez-les en deux ou trois et répartissez-les sur la crème. Servez la tarte tout de suite saupoudrée de sucre glace ou réservez-la un peu au réfrigérateur avant de servir. 

 

Tarte aux fraises végétalienne

Tarte aux fraises végétalienne

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Gâteaux-cakes-tartes

Repost 0