Soupe japonaise au miso

Publié le 15 Février 2017

Soupe japonaise au miso

Soupe japonaise au miso

Cette recette est issue du livre de Marie Chioca et Brigitte Fichaux : "la cuisine de la minceur durable".

Je prépare régulièrement cette soupe que nous mangeons en plat unique le soir. Quand je double les quantités pour en avoir pour plusieurs soirs, je prépare le bouillon avec les légumes et le tofu, puis je le conserve au réfrigérateur. Je fais cuire les pâtes dans le bouillon quand je le réchauffe, en comptant 35g par personne. J'ajoute le miso d'orge au moment de servir (1cs par personne) car pour préserver ses qualités nutritionnelles, il est important de ne pas le faire bouillir.

Je trouve le miso d'orge en magasin bio et je le conserve au réfrigérateur une fois ouvert. Il permet d'apporter du goût à la recette et de la saler.

* Pour 4 personnes :

- 2 poireaux

- 2 oignons

- 12 shiitakés (ou champignons rosés)

- 2 grosses carottes

- 140g de tofu nature

- 140g de nouilles soba au sarrasin

- 4 cs de miso d'orge

- 6cs d'huile de sésame ou d'olive

- 1.5 L d'eau

 

--> Émincez très finement les oignons, les poireaux et les champignons.

--> Coupez les carottes en bâtonnets et le tofu en petits cubes.

--> Dans une cocotte ou une grande casserole, faites chauffer l'huile de sésame (ou d'olive).

--> Faites revenir les poireaux, les oignons, les carottes et le tofu quelques minutes.

--> Ajoutez l'eau et les champignons puis portez à ébullition. 

--> (Si vous voulez préparer ce bouillon pour le conserver et le manger en plusieurs fois, faites cuire 5 minutes et laissez refroidir avant de mettre au réfrigérateur. Au moment d'en réchauffer une partie, il vous suffira de reprendre la préparation de la soupe à l'étape de cuisson des pâtes) :

--> Portez à ébullition, ajoutez les nouilles et laissez cuire 5 minutes à feu doux.

--> Laissez un peu tiédir avant d'ajouter le miso d'orge, mélangez bien pour le délayer et servez chaud.

 

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Légumes, #Pâtes et féculents

Repost 0
Commenter cet article