Publié le 30 Novembre 2016

Soupe aux lentilles corail

Soupe aux lentilles corail

Une nouvelle recette de soupe, aux lentilles corail cette fois. Cette soupe est bien nourrissante et parfumée par le citron (à doser selon votre goût).

Cette soupe se congèle très bien, j'en prépare toujours une quantité pour 6 pour en avoir à l'avance.

* Pour environ 6 personnes :

- 2 carottes

- 150g de lentilles corail

- 1 gousse d'ail

- 1 oignon

- quelques branches de persil

- 2 feuilles de laurier

- 1 tablette de bouillon de légumes

- 2 cs d'huile d'olive

- le jus d'1 ou d'1/2 citron jaune

- 1.5 L d'eau

- sel et poivre

 

--> Pelez et hachez l'ail et l'oignon.

--> Rincez les carottes et coupez-les en rondelles.

--> Dans une casserole, faites revenir l'ail, l'oignon et les carottes pendant environ 10 minutes.

--> Ajoutez l'eau, le laurier et la tablette de bouillon et portez à ébullition.

--> Ajoutez enfin les lentilles et le persil et laissez cuire environ 15 minutes, jusqu'à ce que les lentilles soient tendres.

--> Mixez la soupe, salez, poivrez et ajoutez le jus de citron, en ajustant selon votre goût.


 

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Pâtes et féculents

Repost 0

Publié le 26 Novembre 2016

Bûche végétalienne : trianon au chocolat

Bûche végétalienne : trianon au chocolat

Je suis très satisfaite de publier cette recette car j'en suis vraiment contente.

Cette bûche est simple à faire, pas très longue (si le praliné et les gavottes sont prêts à l'avance) et ne contient pas d'ingrédients compliqués à trouver.

Je voulais vraiment réaliser une bûche entièrement végétalienne, contrairement à mon gâteau aux trois chocolat qui l'était presque et j'ai donc réalisé moi-même mes gavottes. Évidemment, si vous souhaitez aller au plus simple, vous pouvez acheter un paquet de gavottes et sauter cette étape.

J'ai également réalisé ma pâte de praliné mais encore une fois, vous pouvez l'acheter déjà prête. Autrement, ces deux préparations peuvent être réalisées plusieurs jours à l'avance sans problème.

Cette bûche est excellente, chocolatée mais pas trop sucrée. Elle se compose d'une génoise, d'un croustillant chocolat praliné, d'une mousse au chocolat et d'un glaçage au chocolat. J'ai repris une recette classique de trianon que j'ai végétaliser. Pour la génoise, j'ai une nouvelle fois utilisé la recette de Marie Laforêt, déjà utilisée pour la bûche végétalienne aux marrons et oranges confites.

J'ai réalisé ce gâteau dans un moule à cake pour en faire une bûche mais vous pouvez le faire dans un cercle à pâtisserie, en pensant alors à le monter à l'envers (génoise, croustillant et mousse au chocolat).

* Pour 8 personnes :

* Pour la génoise :

- 70ml d'huile neutre (pépins de raisin pour moi)

- 55g de sucre complet (100g dans la recette de base)

- 1/2 cc de vanille en poudre

- 1/4 cc de sel

- 1 cs de purée d'amande ou de noix de cajou (ici)

- 125 ml de lait de soja

- 1.5 cc de poudre à lever

- 50g de fécule de maïs

- 125g de farine

 

* Pour le croustillant chocolat-praliné :

- 170g de pâte de praliné (ici)

- 60g de chocolat pâtissier à 70% de cacao

- 65g de gavottes (ici)

 

* Pour la mousse au chocolat :

- 150g de chocolat pâtissier à 70% de cacao

- 40cl de crème de coco (celle de la marque Kara monte très bien en chantilly)

- 2 cs de cacao en poudre non sucré

- 2 cs de sirop de coco (de riz ou d'agave)

 

* Pour le glaçage :

- 100g de chocolat pâtissier

- 20g d'huile de pépins de raisin

- 2 cs de sirop de coco (de riz ou d'agave)

 

--> Avant de commencer, placez au réfrigérateur la crème de coco et le bol dans lequel vous allez monter la crème en chantilly.

1) Le croustillant praliné-chocolat :

--> Dans une casserole, faites fondre à feu très doux le chocolat avec la pâte de praliné.

--> Une fois le chocolat fondu, ajoutez les gavottes émiettées.

--> Placez ce mélange sur une feuille de papier sulfurisé, en l'étalant à la forme de votre moule et réservez au réfrigérateur le temps de continuer la recette.

2) La mousse au chocolat :

--> Commencez à monter la crème de coco en chantilly.

--> Quand la chantilly commence à être ferme, ajoutez le cacao et le sirop de coco en continuant de fouetter.

--> Faites fondre à feux doux le chocolat et versez-le dans un saladier.

--> Ajoutez au chocolat une partie de la chantilly de coco et mélangez délicatement, avant de verser le reste et de mélanger à nouveau.

--> Versez la mousse dans un moule à cake (ou à bûche) tapissé de cellophane et réservez au réfrigérateur au moins 1 heure.

3) La génoise :

--> Préchauffez le four à 180°C.

--> Dans un saladier, mélangez l'huile et le sucre puis ajoutez la vanille et le sel.

--> Incorporez la purée d'amande, le lait de soja, la poudre à lever puis la fécule et la farine en fouettant bien.

--> Étalez la pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfournez pour 15 minutes.

--> Retournez la génoise et enlevez le papier sulfurisé. Laissez refroidir et découpez un morceau de génoise de la taille de votre moule.

4) Le montage et glaçage :

--> Une fois l'heure passée, déposez sur la mousse au chocolat le croustillant praliné en le tassant bien, puis déposez dessus la génoise en tassant bien à nouveau.

--> Remettez le tout au réfrigérateur au moins 4 heures, vous pouvez aussi faire cette bûche la veille pour le lendemain.

--> Démoulez délicatement la bûche sur une grille à pâtisserie et réalisez le glaçage : dans une casserole, faites fondre le chocolat sur feu doux avec l'huile et le sirop de coco, en mélangeant bien.

--> Versez le glaçage sur la bûche et remettez-la au réfrigérateur pour que le glaçage fige.

--> Vous pouvez décorer la bûche de sucre glace avant de servir par exemple.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Desserts : crèmes-mousses & compagnie

Repost 0

Publié le 26 Novembre 2016

Crêpes dentelles (gavottes) végétaliennes

Crêpes dentelles (gavottes) végétaliennes

Il y a peu de temps j'ai réalisé un gâteau aux trois chocolats (presque) végétalien. Il ne l'était pas totalement à cause du chocolat au lait, du chocolat blanc et des gavottes présentent dans le croustillant.

J'ai ensuite voulu réaliser une bûche végétalienne façon trianon. La question des gavottes végétaliennes est revenue sur le tapis. J'ai fait quelques recherches et je suis tombée sur une super recette de gavottes végétaliennes sur le blog "plaisir vegan".

J'ai un peu remanié la recette et j'ai pu réaliser mes gavottes maison et ainsi faire ma bûche végétalienne.

Mes crêpes ne sont pas parfaites mais elles étaient très bien pour réaliser un croustillant praliné. De plus, cette recette est très simple à réaliser.

* Pour environ 20 crêpes dentelles :

- 85ml de lait de soja

- 20g de beurre de coco (ici) (ou de margarine)

- 30g de farine

- 10g de maïzena

- 10g de sucre de coco (ou de canne complet)

- 1 pincée de sel

 

--> Dans une casserole, faites fondre le beurre de coco dans le lait.

--> Dans un saladier, mélangez la farine, la maïzena, le sel et le sucre.

--> Ajoutez petit à petit le lait en fouettant bien.

--> Réservez la pâte 30 minutes au réfrigérateur.

--> Préchauffez le four à 150°C.

--> Sur une plaque à pâtisserie ou une feuille de papier sulfurisé, étalez la pâte le plus finement possible sans la trouer.

--> Enfournez pour 10 minutes.

--> Sortez la plaque du four et coupez des rectangles dans la pâte. Vous pouvez les replier pour former les gavottes (facultatif si vous les utilisez ensuite dans une préparation).

--> Enfournez à nouveau pour 20 minutes supplémentaires, jusqu'à ce que les gavottes soient bien dorées et croustillantes.

--> Laissez-les refroidir et utilisez-les comme vous voulez.

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Les bases, #Biscuits

Repost 0

Publié le 25 Novembre 2016

Frites de panais

Frites de panais

Après les frites de panisse et les frites de patates douces, j'ai testé les frites de panais. J'aime beaucoup le panais et son goût très doux.

En frites, c'est également très bon, ça change de la pomme de terre et cette recette ne demande pas beaucoup de travail.

* Pour 2 personnes :

- 2 beaux panais

- 3 cs d'huile d'olive

- 2 cc de marjolaine (ou origan)

- 1 cc de thym

- 1/4 de cc de piment d'Espelette

- persil frais

- poivre et sel

 

--> Préchauffez le four à 200°C.

--> Rincez les panais et coupez-les en frites.

--> Dans un saladier, mélangez-les avec l'huile, le piment, la marjolaine et le thym. Salez, poivrez et mélangez avec les mains.

--> Déposez-les sur une feuille de papier sulfurisé et enfournez pour environ 40 minutes, jusqu'à ce que les frites soient bien dorées et moelleuse à l'intérieur.

--> Saupoudrez de persil frais avant de servir.

Frites de panais

Frites de panais

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Légumes

Repost 0

Publié le 24 Novembre 2016

Pizza aux champignons et à la mozzarella

Pizza aux champignons et à la mozzarella

Cela faisait un moment que Monsieur Pizza (le chef des pizzas ici, ce n'est pas moi), ne m'avait pas régalé,

Avant, j'aimais beaucoup les pizzas avec de la charcuterie et surtout les pizzas avec du jambon ou du jambon cru

Et puis on a arrêté d'acheter de la viande et moi j'ai arrêté d'en manger. Au début, je pensais qu'une pizza juste avec des légumes c'était triste. Erreur ! Je me régale parfaitement avec des pizzas végétariennes, variées et très parfumées.

Après la pizza aux 4 fromages, la pizza ail, roquette et parmesan et la pizza "grecque" voici la pizza champignons et mozzarella !

* Pour 2 personnes :

- 1 pâte à pizza classique et fine (clic)

- 250g d champignons de Paris ou de cèpes

- 1 boule de mozzarella (di Bufala Campana, ça fait toute la différence...)

- 1 gousse d'ail finement hachée

- de l'huile d'olive

- sel et poivre

- marjolaine

 

--> Préchauffez le four à 250°C (th. 8-9).

--> Dans une poêle, faites chauffer 1cs d'huile d'olive et faites revenir les champignons à feu vif pendant 5 minutes.

--> Égouttez-les et mélangez-les avec l'ail.

--> Huilez un moule à pizza et étalez-y la pâte avec les mains.

--> Répartissez les champignons sur la pâte en laissant une bordure d'1 cm sans garniture.

--> Répartissez la mozzarella, salez et poivrez.

--> Arrosez d'1cs d'huile d'olive, saupoudrez de marjolaine et enfournez pour 10 à 15 minutes, jusqu'à ce que la pâte soit dorée et croustillante.

Pizza aux champignons et à la mozzarella

Pizza aux champignons et à la mozzarella

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Pizzas-Tartes-Cakes & Soufflés

Repost 0

Publié le 20 Novembre 2016

Pain à la bière

Pain à la bière

Pain à la bière

Pain à la bière

Une nouvelle recette de pain maison, issue du livre "les secrets de la boulange bio" de Marie Chioca et Delphine Paslin. J'ai horreur de la bière en tant que boisson, mais en cuisine je l'apprécie à petite dose.

Cela faisait un moment que je voulais réaliser ce pain mais j'avais finalement une autre recette ou une autre idée et je le mettais de côté. Il était temps que je fasse ce pain car c'est un délice. Il est très parfumé et sa texture est top. Dans le livre, il est expliqué que la bière permet d'obtenir une croûte fine et croustillante et également de faire lever la mie.

* Pour 1 pain :

- 200g de farine complète de seigle

- 200g de farine complète de grand épeautre

- 25 cl de bière ambrée + un peu pour badigeonner 

- 1 cs de miel

- 3 pincées de graines de coriandre

- 3 pincées de graines de fenouil

- 3 pincées de cumin en poudre

- 7g de levure sèche de boulanger + 2cs d'eau

- 8g de sel

- flocons d'avoine ou d'épeautre

 

--> Dans un petit bol, diluez la levure de boulanger dans 2 cs d'eau légèrement tiède et laissez reposer 10 minutes.

--> À l'aide d'un pilon, réduisez en poudre les graines de coriandre et de fenouil.

--> Dans un saladier, mélangez les farines, les épices et le sel.

--> Dans un bol, mélangez le miel et la bière.

--> Versez le mélange bière/miel dans le saladier avec les farines, ajoutez la levure et commencez à pétrir, pendant plusieurs minutes. Si la pâte est vraiment trop collante, ajoutez un peu de farine d'épeautre.

--> Formez une boule de pâte, déposez-la dans un saladier et couvrez-la d'un torchon sec.

--> Laissez-la lever de 50 minutes à 1h30, dans un endroit tiède, la pâte doit presque doubler de volume. Vous pouvez préchauffer votre four jusqu'à ce qu'il atteigne 30°, l'éteindre et laissez reposer la pâte dedans une fois éteint ou mettre le saladier sur un radiateur ou encore le poser au-dessus d'un saladier d'eau chaude.

--> Pétrissez la pâte quelques minutes sur un plan de travail légèrement fariné et formez 2 boudins de 25 cm de long environ.

--> Déposez les boudins sur une plaque de cuisson (recouverte de papier cuisson si besoin) et tressez-les.

--> Badigeonnez le pain (généreusement) de bière au pinceau.

--> Laissez de nouveau le pain lever de 30 minutes à 45 minutes environ, dans un endroit tiède. Il doit avoir presque doublé de volume.

--> Préchauffez le four à 180°C (th. 6).

--> Badigeonnez une nouvelle fois le pain de bière et saupoudrez-le de flocons d'avoine ou d'épeautre.

--> Enfournez pour environ 25 minutes, le pain est cuit quand il est bien doré et qu'il rend un son creux quand on le tapote.

--> Ce pain est excellent encore chaud.

Mes autres recettes de pain :

- Pains aux olives et aux tomates séchées : 
- Pain complet (à la farine intégrale) :  
- Pain à la feta et aux olives noires : 
- Pain aux trois fromages : 

- Pain plat à l'oignon rouge et au romarin : 
- Pain au yaourt et au son d'avoine : 
- Pain aux graines (pavot, tournesol, courge et sésame) : 
- Baguettes au comté et au chorizo : 
- Pain de mie complet (sans pétrissage) :  
Pain à la bière

Pain à la bière

Pain à la bière

Pain à la bière

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Boulangerie

Repost 0

Publié le 19 Novembre 2016

Pâte à crêpes végétalienne

Pâte à crêpes végétalienne

Après la pâte à crêpe à la vanille, à la cannelle et au rhum, les galettes à la noix de coco et les galettes au sarrasin, j'ai eu envie d'essayer une pâte à crêpes végétalienne.

J'avais fait un ou deux premiers essais, qui ont été deux beaux loupés : ma pâte était impossible à faire cuire car trop collante.

J'ai ensuite essayé une version sans gluten, qui était très bonne mais que je ne trouvais pas parfaite. Je passais de blog en blog à la recherche de LA recette et j'ai fini pas me lancer.

Pour avoir de bonnes crêpes végétaliennes il faut : de la farine, du lait végétal (principalement du lait de soja pour la consistance), de la fécule de maïs et de l'huile pour la matière grasse. Je me suis lancée en tâtonnant au fur et à mesure de la consistance qu'avait ma pâte et le résultat était top !

Ces crêpes sont aussi bonnes que celles aux oeufs et au lait, la texture est vraiment bien, elles sont faciles à cuire et se conservent sans problème.

Mon testeur a été bluffé et cette recette sera désormais la recette de base pour nos crêpes.

* Pour environ 12 crêpes :

- 650g de lait de soja

- 150g de farine de blé semi-complète (T80)

- 150g de farine de blé intégrale (T150)

- 50g de maïzena

- 3 cs de rhum (ou fleur d'oranger, ou vanille)

- 10 cl d'eau froide

- 2 cs d'huile (pépins de raisin pour moi)

 

--> Dans un saladier, mélangez les farines et la fécule de maïs puis faites un puits.

--> Ajoutez le lait de soja en fouettant bien, l'eau et l'huile.

--> Fouettez bien afin d'obtenir une pâte lisse et homogène et terminez en ajoutant le rhum.

--> Couvrez le saladier d'un torchon et laissez reposer la pâte au moins 1h.

--> Graissez une poêle à crêpes et laissez-la chauffer sur feu vif.

--> Versez une petite louche de pâte et laissez cuire (toujours à feu plutôt vif)  environ 1 minute avant de retourner la crêpe et de faire cuire à nouveau 1 à 2 minutes.

Pâte à crêpes végétalienne

Pâte à crêpes végétalienne

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Les bases

Repost 0

Publié le 18 Novembre 2016

Gâteau (presque) végétalien aux trois chocolats

Gâteau (presque) végétalien aux trois chocolats

Gâteau (presque) végétalien aux trois chocolats

Gâteau (presque) végétalien aux trois chocolats

Le gâteau aux trois chocolats est de loin mon gâteau préféré et pourtant je n'en avais jamais préparé.

Ce gâteau est presque végétalien car, ne sachant pas si les chocolats blanc et au lait pâtissiers existent en version végétalienne, j'ai utilisé des chocolats que j'achète en vrac et qui sont excellents. Pour le croustillant praliné j'ai utilisé des gavottes ou crêpes dentelles du commerce, contenant du beurre.

La génoise est celle que j'avais utilisé pour la bûche aux marrons et oranges confites de Marie Laforêt. Les mousses au chocolat noir et blanc sont réalisées à base de chantilly de crème de coco.

Ce gâteau étant quand même bien sucré, j'ai réalisé plus de mousse au chocolat noir afin de sentir un peu l'amertume du chocolat et d'équilibrer le sucre du praliné et de la mousse au chocolat blanc.

Ce gâteau est simple à réaliser mais je vous conseille vivement de le faire la veille pour le lendemain. Faute de temps, et comme je le réalisais pour la première fois, je l'ai laissé 4h au frais avant de le goûter. Le gâteau était quand même excellent mais après l'avoir re-goûté le lendemain, nous l'avons trouvé meilleur. La mousse au chocolat blanc est plus ferme (contrairement à la mousse sur ma dernière photo en bas de l'article) et la texture du gâteau de manière générale est plus agréable.

J'ai réalisé ma pâte de praliné moi-même, vous trouverez la recette ici. Vous pouvez aussi l'acheter toute prête. La pâte de praliné peut également être préparée quelques jours avant ou même la veille de préparation du gâteau.

Ici, j'ai utilisé un cercle pâtissier de 16 cm de diamètre pour avoir des petites parts mais hautes, vous pouvez sans soucis utiliser un cercle plus grand.

Pour une version bûche de noël (ou même si vous utilisez un moule classique) montez le gâteau à l'envers : mousse au chocolat blanc, mousse au chocolat noir, croustillant et génoise, dans un moule recouvert de film alimentaire. Dans ce cas, il est indispensable de laisser le gâteau prendre au moins 12h au réfrigérateur pour pouvoir le démouler proprement.

* Pour 8 à 10 parts :

* Pour la génoise :

- 70ml d'huile neutre (pépins de raisin pour moi)

- 35g de sucre de coco ou de canne (100g dans la recette de base)

- 1/2 cc de vanille en poudre

- 1/4 cc de sel

- 1 cs de purée d'amande ou de noix de cajou (ici)

- 125 ml de lait de soja

- 1.5 cc de poudre à lever

- 50g de fécule de maïs

- 125g de farine

 

* Pour le croustillant praliné chocolat au lait :

- 25g de chocolat au lait

- 75g de pâte de praliné (ici)

- 50g de gavottes ou crêpes dentelles

 

* Pour la mousse au chocolat noir :

- 150g de chocolat pâtissier à 70% de cacao

- 40cl de crème de coco (j'utilise la marque Kara que je trouve en supermarché et qui monte très bien en chantilly)

 

* Pour la mousse au chocolat blanc :

- 100g de chocolat blanc pâtissier

- 25cl de crème de coco

 

--> Avant de commencer la recette, mettez au réfrigérateur 30cl de crème de coco (pour la mousse au chocolat noir) ainsi que le bol dans lequel vous allez la monter en chantilly.

1) Le croustillant praliné :

--> Dans une casserole, faites fondre à feu très doux le chocolat au lait avec la pâte de praliné.

--> Hors du feu, ajoutez les crêpes dentelles  grossièrement écrasées et mélangez.

--> Répartissez la préparation sur une feuille de papier cuisson, à la taille du moule que vous allez utiliser.

--> Réservez au réfrigérateur le temps de continuer la recette.

2) La génoise :

--> Préchauffez le four à 180°C.

--> Dans un saladier, mélangez l'huile et le sucre puis ajoutez la vanille et le sel.

--> Incorporez la purée d'amande (ou de noix de cajou), le lait de soja, la poudre à lever puis la fécule et la farine en fouettant bien.

--> Étalez la pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfournez pour 15 minutes.

--> Retournez la génoise sur une plaque et enlevez délicatement le papier sulfurisé avant de laissez refroidir.

--> Coupez un morceau de génoise de la taille du moule et déposez-le au fond.

--> Disposez ensuite le croustillant praliné sur la génoise et placez le tout au réfrigérateur.

3) La mousse au chocolat noir :

--> Montez 30cl de crème de coco en chantilly assez ferme.

--> Dans une casserole, faites fondre le chocolat noir avec les 10 cl de crème de coco restants à feu très doux en mélangeant.

--> Versez le chocolat dans un saladier, ajoutez une petite partie de la chantilly de coco et mélangez bien.

--> Ajoutez le reste de la chantilly et mélangez délicatement de manière à obtenir une mousse homogène.

--> Versez la mousse au chocolat noir dans le moule et réservez au réfrigérateur 1h.

--> Au moment de mettre le gâteau au réfrigérateur, mettez-y également le bol dans lequel vous allez faire la chantilly pour la mousse au chocolat blanc et la crème de coco.

4) La mousse au chocolat blanc :

--> Montez 20 cl de crème de coco en chantilly assez ferme.

--> Dans une casserole, faites fondre à feu doux le chocolat blanc et les 5 cl de crème de coco restants, en mélangeant.

--> Versez le chocolat blanc dans un saladier et mélangez-le avec une partie de la chantilly de coco.

--> Ajoutez le reste de la chantilly de coco et mélangez de manière à obtenir une mousse homogène.

--> Versez cette mousse sur la mousse au chocolat noir et réservez au réfrigérateur au moins 12 heures.

--> Retirez le cercle à pâtisserie ou démoulez délicatement le gâteau (qui aura alors dû être monté à l'envers).

--> Vous pouvez le saupoudrer de cacao ou le décorer comme vous voulez.

--> Réservez-le au frais jusqu'au moment de servir.

Gâteau (presque) végétalien aux trois chocolats

Gâteau (presque) végétalien aux trois chocolats

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Gâteaux-cakes-tartes

Repost 0

Publié le 16 Novembre 2016

Navets farcis aux champignons et au quinoa

Navets farcis aux champignons et au quinoa

Navets farcis aux champignons et au quinoa

Navets farcis aux champignons et au quinoa

Nous ne raffolons pas des navets ici mais il m'arrive quand même d'en cuisiner dans un gâteau invisible avec des carottes ou d'en glisser un dans un brownie.

J'ai vu plusieurs recettes de navets farcis et j'ai eu envie de voir si nous apprécirions plus ce légume de cette manière. J'ai choisi de farcir les navets avec du quinoa et des champignons rosés, vous pouvez aussi les farcir avec du riz, du boulgour ou des lentilles et avec par exemple du potimarron, du fromage, des carottes... Bref, cette recette est très facilement adaptable selon vos goûts.

* Pour 2 personnes :

- 2 navets

- 130g de champignons rosés (ou autres champignons)

- 70g de quinoa cuit

- 2 cs de bouillon de légumes

- levure maltée

- huile d'olive

 

--> Épluchez, lavez et évidez les navets en réservant la pulpe.

--> Plongez les navets 10 minutes dans une casserole d'eau bouillante salée.

--> Égouttez-les et passez-les sous l'eau froide. 

--> Hachez finement la pulpe réservée et faites-la cuire dans une casserole, avec 1cs d'huile d'olive.

--> Pendant ce temps, coupez les champignons en petits morceaux.

--> Faites cuire les champignons dans une poêle, avec 1 cs d'huile d'olive, jusqu'à ce que toute l'eau soit évaporée.

--> Préchauffez le four à 200°C.

--> Mélangez le quinoa, les champignons et la pulpe des navets puis salez et poivrez.

--> Garnissez les navets avec la farce et versez 1 cs de bouillon de légumes sur chaque navet.

--> Parsemez de levure maltée et enfournez pour 20 minutes.

--> Au bout de 20 minutes, baissez la température à 180°C et poursuivez la cuisson environ 30 minutes. Les navets sont cuits lorsqu'ils sont tendres et le temps de cuisson dépend de leur grosseur.

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Légumes

Repost 0

Publié le 14 Novembre 2016

Pâte de praliné

Pâte de praliné

Je fais rarement de la pâte de praliné car même si je mange moins sucré qu'avant j'ai tendance à tomber dans le pot... Alors j'en prépare quand j'en ai besoin pour une recette spécifique. Comme pour la plupart des préparations de base, je préfère la réaliser moi-même que de l'acheter et c'est donc quand j'ai voulu préparer le gâteau 3 chocolats (presque) végétalien que je me suis lancée dans cette préparation.

Cette recette n'a rien de compliqué mais demande plusieurs étapes et un assez bon mixeur, comme pour les purées d'oléagineux.

Vous pouvez faire torréfier les amandes et noisettes au four 8 à 10 minutes à 170°C, ce que je n'ai pas fait pour cette fois.

Concernant le sirop, si vous avez un thermo-sonde, vous devez y incorporez les fruits secs quand la température est à 120°C. Le sucre va alors cristalliser autour des amandes et noisettes. 

J'ai voulu faire cette recette sans thermo-sonde ce qui est tout à fait possible. Pour cela, j'ai attendu que le sirop bout à gros bouillons. Si le sucre met du temps à cristalliser, gardez la casserole sur feu moyen et mélangez sans arrêt, au bout de quelques minutes le sucre va tout de même cristalliser.

* Pour environ 400g de pâte de praliné :

- 125g de noisettes

- 125g d'amandes

- 160g de sucre (sucre de canne pour moi)

- 45g d'eau

 

--> Faites torréfier les fruits secs 8 à 10 minutes au four à 170°C.

--> Dans une casserole à fond épais, ou une poêle, mettez le sucre et ajoutez l'eau.

--> Portez à ébullition sur feu moyen, à 120°C (si vous avez un thermo-sonde) ou à gros bouillons si vous n'en avez pas (voir les explications dans l'introduction dans ce second cas).

--> Hors du feu, versez d'un coup les amandes et noisettes et mélangez constamment, le sucre va cristalliser et venir former une pellicule blanche autour des fruits secs.

--> Remettez la casserole sur le feu et remuez tout le temps jusqu'à ce que le sucre fonde à nouveau et que le caramel enrobe les fruits secs.

--> Déposez le mélange sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et laissez refroidir complétement (20 à 30 minutes).

--> Cassez la plaque en morceaux et mettez-les dans un mixeur.

--> Mixez jusqu'à obtenir une pâte liquide à la consistance qui vous plaira. Pour ma part, j'aime garder des petits morceaux croquants dans ma pâte de praliné, donc tout dépend de votre préférence.

--> Laissez bien reposer votre mixeur de temps en temps, afin qu'il ne chauffe pas. Il y a plusieurs phases pour obtenir la pâte de praliné :

--> La poudre de praliné ou le pralin : vous pouvez en conserver dans un pot et vous en servir pour saupoudrer des gâteaux, compotes, yaourts et en incorporer dans vos recettes sucrées.

--> On touche au but :

--> Le praliné se conserve quelques semaines dans un pot en verre, dans un placard. Je ne l'ai jamais conservé bien longtemps alors je ne sais pas vraiment si cela se conserve aussi longtemps que les pâte d'oléagineux, que je conserve plusieurs mois.

Voir les commentaires

Rédigé par Jeanne Feige

Publié dans #Les bases

Repost 0